vendredi 30 avril 2010

On récolte ce que l'on sème

Ruth, depuis le Québec, m'a donné l'envie de faire à nouveau des semis.
Cela faisait quelques années que je n'en avais plus fait, sans doute par paresse et aussi parce que Granny me fourmit chaque année !
Avec Pitchoune nous avons semé du basilic et des tomates (tout un sachet et donc assez pour tous les resto italiens de ma ville - surtout qu'avec le climat belge c'est pas gagné de pouvoir les garder tout l'été !), des tagetes, des tournesols, des physalis (en bas à gauche... pas rapide !) et des courgettes (en bas à droite... hum, hum !)
Quelque part j'avais des graines d'amarante et de ricin... mais où ???

Selon les caprices de la météo, je sors ou je rentre mes petits pots...
En Belgique, il gèle encore parfois jusqu'au 15 mai.
Il faut attendre que les seins de glace soient passés (oups... non pas ceux de la voisine) , les Saints de glace : St Mamert (on reste dans le domaine), St Pancrasse et St Servais avant de mettre ces plantes en pleine terre.

A suivre

5 commentaires:

flo a dit…

Oui, tout bon jardinier qui se respecte doit attendre les Saintes Glace et surveiller la lune (montante, descendante...)... Enfin, c'est ce qui se dit !
Nous, on plante quand on a le temps... N'importe quand...
Je suis certaine que tu vas avoir un magnifique potager... rempli d'adorables fleurs !

Wendy a dit…

Motivée !

Kahlan a dit…

Mince, ce sont les saints de glace ??? J'ai toujours cru que c'était "les saintes glaces" !
C'est incroyable, à 25 ans, j'en arrive toujours à faire des découvertes de ce genre. :D

Val a dit…

Mais quelle belle plantation, j'espère que ce sera à la hauteur de tes attentes :)

Ruth a dit…

Ça réjouit le coeur de voir la vie pousser comme ça! C'est bien joli! Et ça va marcher. Tes basilics tu peux les mettre à congeler sur une tôle à biscuits et ensuite à les mettre en sac. Très utiles l'année durant chaque fois qu'une de tes recettes demande du basilic!